Mouvance, quête identitaire et peur du phénomène de la mondialisation dans la littérature : exemple de Maryse Condé

Title
Mouvance, quête identitaire et peur du phénomène de la mondialisation dans la littérature : exemple de Maryse Condé
Author
Francis Angrey
Mots-clés
Languages & Literatures
Comparative Literature
Literature
Résumé
Dans certains de ses romans, Maryse Condé, écrivaine guadeloupéenne, fait de la mouvance la plaque tournante d’une certaine quête identitaire. Elle fait se déplacer ses nombreux personnages qui cherchent un moyen d’améliorer leur sort social et économique. Mais le plus souvent, ses personnages, comme on le voit dans La colonie du nouveau monde, La migration des cœurs, La vie scélérate, Les derniers rois mages, Desirada , etc. …, vivent plutôt dans des conditions difficiles dans leurs terres d’accueil où ils s’entassent dans des taudis insalubres. De là la tendance à avoir peur du phénomène de la mondialisation. Pour Condé, il faut plutôt embrasser ce phénomène au lieu d’en avoir peur. Tout ce dont l’homme antillais a besoin c’est d’acquérir une bonne instruction qui lui garantirait une capacité de contribuer sa quote part au progrès du nouveau monde global qui est en train de se construire. Là est le sens de notre propos.
Année de parution
2006
Journal
Neohelicon
Volume
33
Issue
1
Number of Pages
231-238,
ISBN Number
0324-4652